A quoi ressemble le paradis pour une tricoteuse ?
A peu près çà, un espace rempli de pelotes de laine du sol au plafond.

t_lainiere1

Qu'est qui fait enrager la tricoteuse PARISIENNE et la rend verte de jalousie ?

Que ce lieu existe bel et bien, qu'il s'appelle La Lainière de Wazemmes, mais qu'il ait choisi de s'établir à Lille. ??? Quand elle lit les blogs qui évoquent sa laine 100% cachemire ou agneau-cachemire à 3 €, la fétichiste du cachemire devient très rapidement de mauvaise humeur...

Sauf que quand elle découvre que Lille est accessible en moins d'une heure de Paris, plutôt que de calmer sa frustration dans le temple du tricot parisien, le mal-nommé Bon Marché, elle décide de s'y précipiter.

Voilà comment Clémence, Elifsu, Odile, Rosa, Mathilde, Tina, Natacha, Sof et moi-même sommes parties à la rencontre des tricoteuses lilloises: Bulle, Sophie, Anne, Christelle, Fanny, Nadine, Amanda et bien d'autres.

frenchwomen_1Au programme, après un passage obligé à la boutique Bouton d'or-Anny Blatt pour profiter des soldes TRES intéressantes, déjeuner au Pain quotidien dans le QG des tricoteuses lilloises où elles se réunissent chaque jeudi pour leur "tricot-thé".

 

Puis, moment tant atttendu, débarquement à la Lainière de Wazemmes.
La suite, on s'en doute, l'effervescence générale, une perte de contrôle assez rapide sous l'oeil amusé des vendeuses et habitués des lieux. Les sacs formats XXL ont vite été remplis sous l'influence de conseils des Lilloises TENTATRICES (il faut bien désigner des coupables!).

Un dernier "tricot-blabla" à la Brûlerie voisine de la Lainière autour de quelques "Merveilleux", (délicieuse  pâtisserie locale à base de meringue) car la tricoteuse parisienne est aussi très gourmande; et il était déjà  temps de se quitter. Avec surtout la promesse de se revoir trèèèèèès vite, juste le temps d'écouler les dernières acquisitions.

Bref, c'était GENIAL. Encore Merci les filles pour cette journée formidable.
Plus de photos de la journée  ICI, ICI et ICI

Voici le résultat en image de ma visite dans ces lieux de perdition lillois

laini_re1

Vu sous cet angle, rien de très impressionnant, c'est vrai. Mais en s'attardant un peu plus...

laini_re2laini_re3

  • 9 pelotes de LAÏKA Bouton d'Or coloris raisin (une fin de série) pour faire sans doute un ensemble d'accessoires puisque le métrage de 50 m ne me permet pas d'en faire un pull.
  • ne me demandez pas ce que cette pelote d'angora gris vient faire là... J'ai honte mais elle était toute seule dans un bac à 1€ , alors comme je suis une fille sensible et faible, cela m'a rendue triste de la laisser. Je lui trouverais sans doute une place dans le jacquard d'un futur Lopi.
  • 10 pelotes d'agneau-cachemire coloris marron foncé (presque noir)
  • 10 pelotes de Luisa (mélange laine-viscose-angora) largement recommandée par les Lilloises

laini_re4laini_re5

  • 20 pelotes du fameux "cachemire 8 fils" de la Lainière pour un pull pour mon homme et sans doute aussi un pour moi
  • 15 pelotes de Sweety mélange mohair-acrylique étonnamment doux pour le cache-coeur Fern de Rowan qui me fait envie depuis longtemps.
  • 3 pelotes de mohair très fin Bordeaux et 3 roses pour des écharpes en dentelle à offrir.

Je tiens à préciser que je ne détiens pas le record du plus gros achat...mais ne comptez pas non-plussur moi pour vous donner des noms. J'ose avouer toutefois que depuis, j'ai repassé une commande de Luisa en beige rosé par téléphone. Et non, je ne culpabilise même pas et comment le pourrais-je d'ailleurs à 1,55€ la pelote de 190 mètres ?